Nargols

Alors que les deux figures emblématiques du Monde Magique ont perdu la vie, les Aurors ainsi que les Mangemort continuent de s'affronter sans vergogne dans une lutte enragé pour le pouvoir trop peu tempéré par l'Ordre. Et toi, dans quel camp te situes-tu?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trahison et désillusion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 9 Juin - 17:58

Un nuage de vapeur d'eau s'éleva devant elle tel un mur de fumée blanche qui se volatilisa aussitôt, chassé par un puissant sortilège. Le visage fouetté par la violente bourrasque que le jeune homme venait de lui envoyer, la jeune femme transplana aussitôt pour réapparaître juste au-dessus de lui. Décidée à le faire tomber à terre et à engager si nécessaire, un combat à mains nues.


A peine son collègue était-il passé par dessus la rambarde, qu'elle fonça droit sur le chef Mangemort.

- Expelliarmus! s'exclama-t-elle.

Soudainement, des tréfonds de son âme, il sentit qu'on éloignait de lui la source de tous ses maux et de la noirceur glaciale qui prenait possession de tout son être. Reprenant lentement son souffle et essayant de calmer son cœur qui battait la chamade, le jeune homme ressentit un léger éclat de chaleur sur ses lèvres glacées. Quittant finalement ses horribles visions qui le persécutaient sans relâche, il ouvrit et ferma lentement les yeux avant de s'apercevoir de ce que le décor n'avait finalement pas changé à l'exception près qu'une jeune femme se trouvait devant lui.

- Annabella..., murmura-t-il d'une voix plus faible qu'escompté.

N'en croyant pas ses yeux, lui qui pensait moisir entre ces quatre murs pour le restant de ce que les détraqueurs lui laisserait de vie, il se jeta sur elle pour la prendre dans ses bras.



Dernière édition par Euridice McMillian le Lun 9 Juin - 20:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 9 Juin - 19:19

Surpris par la soudaine disparition de son adversaire alors qu'elle aurait dû être amoché, il observa avec stupeur qu'elle se trouvait à présent en dessous de lui. Grimaçant, il transplana à son tour pour la rejoindre avant de lui lancer d'un ton railleur:

- La fuite a toujours été ton point fort, ma chère !


Alors qu'il venait d'éviter un auror en furie, le jeune homme en vit une seconde arriver. Parvenant à dévier le sortilège de peu, il lui lança sans réfléchir un sortilège impardonnable:

- Avada Kedavra !

Il espérait ainsi se défaire d'elle rapidement afin de retourner auprès des hommes qu'Annabella lui avait confié et pouvoir aller soutenir Euridice et ses troupes.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 9 Juin - 19:28

Egone suivit Bella à reculons la baguette toujours tendue vers le détraqueur qui n'attendait qu'à ce que le phoenix faiblisse pour sauter à la gorge du jeune préfet mais il n'avait aucun mal à garder la puissance de son patronus stable.

Quelques pierres furent lancés sur Egone qu'il évita de justesse mais en voyant le détraqueur, les prisonniers s'arrêtèrent pour aller se terrer au fond de leur cellule par peur. Il tourna rapidement la tête vers Bella qui s'était arrêté. Ils étaient enfin arrivé. Après l'intervention de sa cheffe fasse aux quatres détraqueurs, Egone recula un peu plus pour que les cinq ombres soient fasse à lui.

« Expecto Patronum !»
s'exclama-t-il d'une plus grosse voix pour amplifier la puissance de son phoenix blanc qui repoussa les détraqueurs plus loin. Il commençait à avoir du mal à les repousser beaucoup plus et il ne savait combien de temps il pourrait encore tenir sans que son patronus se faiblisse trop.

« Il a intérêt à se lever maintenant sinon on va devoir le bouger inconscient... » déclara le Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 9 Juin - 20:30

Un léger sourire illumina le visage de la jeune femme lorsqu'elle vit les yeux du jeune homme s'ouvrirent. Tandis qu'il semblait peu à peu reprendre ses esprits, Annabella essuya les larmes qui avaient perlés quelques instants plus tôt chez le jeune père. Elle acquiesça lentement de la tête lorsqu'il prononça son nom, tout en passant une main dans les cheveux du jeune homme pour tenter de dompter les mèches rebelles:

- Euridice m'a prévenu, répondit simplement la jeune chef d'un ton qu'elle voulut rassurant.

Alors qu'elle l'observait reprendre la pleine possession de ses esprits, elle manqua de tomber à la renverse lorsqu'elle senti les bras de Benjamin l'enserrait. Après un court moment de surprise, elle mit une main dans le dos du jeune homme et posa son menton sur l'épaule de ce dernier. Ce n'était pas que la jeune chef était habitué à ce genre de démonstration, mais elle se doutait qu'après les épreuves qu'il avait traversé, il en avait besoin.

Tandis qu'elle s'occupait de Benjamin, la jeune femme répondit à Egone tout en aidant le jeune père à se remettre sur ses pieds. Elle lui passa un bras autour de ses propres épaules, puis tourna son regard vers Egone:

- Il faut les enfermer dans la cellule, sinon ne sortira jamais d'ici vivant, lâcha-t-elle en sortant elle-même de la cellule avec Benjamin.

Elle dirigea son patronus vers celui de son second, afin de repousser les spectres dans l'espace confiné.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 9 Juin - 20:52

De rage, la jeune femme serra vivement les dents avant de lancer :

- Ne t'en fais donc pas, tu vas t'avérer meilleur que moi d'ici sous peu, menaça-t-elle. Confundus Babillum Rictusempra !

La combinaison de ces trois sortilèges avaient pour effet de rendre la personne confuse pendant quelques minutes mais surtout de l'empêcher de pouvoir formuler de manière audible tout autre sortilège.


La jeune Auror transplana instinctivement pour esquiver le sortilège et reparu derrière le Mangemort.

- Verdimilious !

De puissantes étincelles fusèrent hors de sa baguette directement dans le dos de son ennemi.


L'accolade de la jeune femme le rasséréna quelque peu et il pu tenter de se relever assez vite. Alors qu'il sortait finalement de sa lugubre cellule, il se sentit soudainement porté par une montée d'adrénaline. En effet, il se rendit subitement compte qu'on était venu le tirer d'affaire et, voyant les détraqueurs s'approcher d'eux, il ne pu réprimer une expression de profond dégoût.

- J'espère que vous avez prévu quelque chose pour moi, s'enquit-il nonchalamment. Parce que j'ai bien peur qu'on ne s'en tire pas aussi facilement!
Revenir en haut Aller en bas
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 9 Juin - 20:57

Egone dirigea son patronus afin qu'il aide celui de Bella à repousser les détraqueurs dans l'espace confiné. Lorsque ce fut assez, il referma la porte vivement la scellant avec un colla porta... Une fois les ombres enfermés il poussa un long soupire alors que son phoenix lumineux disparut dans l'obscurité.

Il se tourna par la suite vers Bella et Benjamin, sans réellement leur laisser le temps de savourer la liberté de l'ex-Auror qui n'était pas totale.

« T'inquiète, je viens de trouver quelque chose. Pour faire simple, on s'échappe par en haut, ils ne penseront jamais qu'on montera, trop risqué en temps normal, du coup ils vont sans aucun doute penser qu'on repasse par là où on est entré et ils vont rassembler tous leurs hommes là bas. Donc la partie supérieur d'Azkabhan sera moins protégé. » expliqua rapidement le mangemort.

Sans perdre un instant, il chercha un chemin rapide leur permettant d'arriver tout en haut tout en évitant les zones susceptibles d'être des pièges et il le trouva.

« On prend les escaliers.» annonça Egone sachant pertinemment qu'ils n'avaient aucune chance en descendant alors qu'en montant...
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 9 Juin - 21:15

Un long soupir s'échappa des lèvres de la jeune femme lorsque le danger fut hors d'état de nuire. Voyant Benjamin reprendre rapidement du poil de la bête, Annabella soupira à sa réplique et retira le bras de ce dernier de son épaule avant de se tourner vers son second et d'acquiescer:

- Il est certain que repasser par le bas ne serait que suicide, répondit-elle tout en cherchant une solution pour traverser avec le moins de danger possible. Néanmoins, ce n'est pas à coup de patronus que nous pourrons venir à bout de ces suceurs d'âmes, lâcha la jeune femme avant se sortir un morceau de parchemin de l'intérieur de sa veste.

Prenant le temps de mémoriser chaque intonations et syllabes, Annabella replia le morceau de papier avant de le faire brûler dans la paume de sa main. Elle sorti ensuite une seconde baguette qu'elle avait prit soin d'emporter avec elle, au cas où le jeune homme aurait pu se défendre, puis la lui tendit:

- Ceci en revanche est notre billet de sorti, décréta-t-elle avec un sourire satisfait sur les lèvres tout en inclinant le visage.

Tendant la baguette à Benjamin, elle conclut:

- Pourquoi est-ce toujours aux femmes de faire tout le travail...

La jeune chef dégaina à nouveau sa baguette, et ouvrit la marche en prenant les escaliers, prête à subir les attaques si cela pouvait permettre à Egone et Benjamin de fuir hors d'Azkaban.  


Pris au dépourvu par cette attaque de sortilège, le jeune auror ne pu les contrer et fut forcé de les subir avec contraintes. Piqué au vif par cette humiliation, il employa un sortilège informulé afin de faire apparaître une épée entre ses mains.

En dépit du fait qu'il ne pouvait pas prononcer un mot correctement, il leva son épée et entreprit d'empaler son ennemi sur sa lame.


Alors qu'il pensait en avoir terminé avec l'auror, il fut pris d'une douleur fulgurante dans son dos. Ne pouvant retenir un hurlement de douleur mais surtout de rage, le jeune mangemort s'empressa de contrer ce sortilège par un aguamenti avant de se retourner vers la jeune femme, très en colère. Sans l'once d'un remord, il lui donna un coup de poing magistral avant de reprendre sa baguette:

- Alors comme ça t'aimes le feu, hein ! Eh bien je suis certain que tu vas apprécier celui-ci, hurla-t-il avant de lancer un feudeymon sur la jeune femme.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 9 Juin - 22:00

Surprise par sa rapidité de réaction, la jeune femme eut juste le temps de dévier quelque peu de sa trajectoire le coup d'épée ennemi dont la fine pointe de la lame vint presque lui ouvrir l'abdomen, ne lui laissant finalement qu'une marque superficielle sur la peau. Prise d'une rage peu commune, elle hurla :

- Repulso Cranium Mutatius !

L'éloignant au plus vite d'elle, elle transforma la forme de son crâne en celle d'un énorme ballon de plage.



La jeune femme, forte de son effet de surprise, ne vit pas arriver le poing de son adversaire qui la désarçonna brutalement. Elle eut à peine le temps de réagir au sortilège que venait de lui lancer son ennemi qu'elle s'embrasa comme un château de cartes. Dévorée par les flammes, elle eut le dernier réflexe de se jeter du haut du toit, droit dans les vagues déchaînées.


Sentant Bella s'écarter de lui, il prit légèrement appui sur le mur derrière lui. Le contact glacial de la pierre lui brûla légèrement la paume de sa main qu'il retira vivement, essayant de se tenir parfaitement droit.

Prenant la baguette que lui tendait la jeune femme entre ses doigts, l'ancien chef de section se sentit à nouveau plein d'ardeur et de détermination. S'écartant prestement, il laissa passer la jeune cheffe Mangemort devant lui, souriant vivement à sa réplique.

- Toujours aussi agréablement mordante, à ce que je vois..., lâcha-t-il ne prenant même pas garde à ce que son mari l'accompagnait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mar 10 Juin - 17:16

Voir Bella lui passer devant dans les escaliers irrita quelque peu Egone. Si jamais quelqu'un attaquait, elle risquait plus gros que lui et Benjamin. Il profita alors du début du couloir pour prendre les devant mais aussi pour montrer le chemin.

« C'est ce chemin, prenez garde, on est à découvert durant une certaine distance.» expliqua le mangemort.

En effet, pour accéder à un nouvel escalier, il fallait traverser un long couloir qui était des plus risqués car c'était une grande ligne droite plutôt sombre, ce qui en faisait un parfait endroit pour s'occuper d'intrus incongrus et ignorant.

Prenant la tête du trio, Egone veillait à ce que ses compagnons ne soient pas attaqué bêtement à cause d'un chemin qu'il avait décidé, bien qu'il fut le moins risqué de tous les autres auxquels il avait pus penser. C'est donc avec la baguette tendue vers l'avant avec un faible éclairage qu'il avançait, prêt à riposter en cas d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mar 10 Juin - 18:05

Avançant lentement, sa baguette tendu devant elle, un grognement fut émis de la jeune femme lorsqu'elle vit son second repasser devant elle. N'ignorant pas la raison de ce défi, Annabella ne put s'empêcher d'arquer en sourcil en soupirant, pourquoi ne la croyait-elle donc pas capable de se défendre seule. Elle n'était pas en sucre après tout !

Toutefois, elle se garda bien de faire un commentaire, préférant être de retour au Manoir pour donner une bonne leçon à Egone, après tout, elle lui en devait toujours une. Soupirant de plus belle à la remarque de Benjamin, elle se tourna vers lui et lui enfonça sa baguette dans le thorax, avant de lui lancer:

-Ne me fais pas regretter d'être venue te chercher, ironisa-t-elle avec la moue qui sciait à la perfection à son ton employé. Tu as réellement de la chance que nous ayons un fils en commun, poursuivit-elle tout en se détournant avec lassitude du jeune père.

Puis, la jeune chef suivit Egone toujours irrité d'être comme protégée par lui. Prise en mauvaise posture, n'aimant guère être entre deux hommes, Annabella fut bien obligé de se résigner à quitter cet endroit ainsi. Lorsque son second l'informa de l'endroit auquel ils se trouvaient, elle le détailla aussi vite qu'elle le pu notant qu'en effet, il était non seulement plus long que les précédents, mais aussi sans moyen d'être couvert...

- Aucun soucis, après tout ce n'est pas comme si nous courrions un véritable danger, lâcha-t-elle un brin irrité par le répondant de Benjamin qui avait visiblement, reprit promptement ses forces.

Elle suivit Egone, de mauvaise humeur à présent par l'attitude des deux hommes employé à son égard, tenant distraitement sa baguette qui créait toujours une faible lumière bleu, un coup à droite, un coup à gauche...


Ayant déjà subi la première salves de sortilèges de la jeune femme, il fut cette fois préparé et plaça son épée devant lui tel un bouclier qui renvoyèrent les sorts contre sa destinataire. Le jeune homme serra les dents, tentant de sa main gauche où il tenait sa baguette, de défaire les maléfices précédents. Après un moment de concentration, il parvint à prononcer un "Finite" lorsque le sort s'affaiblit. Profitant d'avoir recouvert l'usage de la parole, il tendit sa baguette vers Euridice et lança:

- Incarcerem ! Blocklang !

Il fit ensuite disparaître l'épée qu'il avait tenu quelques instants plus tôt dans les mains, se passant une main lasse sur son visage où commençait à perler quelques gouttes de sueur après ce combat qui s'annonçait plus que musclé.  


Un soupir de satisfaction s'échappa des lèvres du jeune mangemort, qui jeta un coup d’œil à sa superbe veste en cuir. Complètement grillé... Il ne regrettait absolument pas le sort qu'il avait infligé à la jeune femme, elle le méritait amplement après la gâchis qu'elle venait de faire. Orfeo retira sa veste carbonisé avant de la jeter par dessus la rambarde, puis se passa une main dans les cheveux tout en regardant où en était ses hommes.

* Parfait, songea-t-il en les voyant s'en tirer avec brio face aux salves d'attaques des aurors, mais aussi celle des détraqueurs.*

Alors qu'il allait interroger sa chef sur un éventuel besoin d'aide dans les cellules, il vit du coin de l’œil qu'Euridice menait un combat acharné contre un chef de troupes. Il transplana donc au côté de la jeune femme afin de lui donner un éventuel coup de main si elle lui demandait.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mar 10 Juin - 19:12

Éjectée par son propre repulso, la tête de la jeune femme percuta violemment le sol, l'empêchant de se relever directement mais lui permettant malgré tout d'éviter le second sortilège renvoyé par son adversaire. Sa tête lui tournant, elle essaya vainement de se relever à plusieurs reprises, ne restant finalement que sur les coudes, le décor autour d'elle ne s'arrêtant pas de bouger. La douleur intense lui donnait l'impression que son crâne était enserré dans un étau et, se sentant vulnérable, elle tenta désespérément de formuler un protego. Malheureusement pour elle, l'Auror venait de la ligoter solidement tout en lui ôtant tout usage de la parole.

C'est à ce moment précis qu'elle vit apparaître une seconde silhouette à quelques mètres d'elle seulement. La vision toujours un peu affectée par le choc, elle reconnu de suite en elle le jeune lieutenant d'Annabella.



Surpris par la réaction de la jeune femme, son premier réflexe fut de lever les mains en l'air en guise de reddition.

- Moi ? Te faire regretter d'être venue me chercher ? pouffa-t-il de rire. C'était avant qu'il aurait fallu te poser la question, non ? répondit-il sur le même ton ironique en faisant référence à la situation plus qu'épineuse dans laquelle ils se trouvaient tous à présent englués.

Il avait répondu de manière quelque peu absente, le regard occupé à scruter le fameux couloir par lequel ils allaient devoir passer.

- Okay..., murmura-t-il pour lui-même.

Voyant le bras droit d'Annabella prendre les devants, le jeune homme prit l'initiative de garder leurs arrières et se mit à les suivre du même pas silencieux et assuré qu'il empruntait pour ses missions en forêt où le danger pouvait sortir de n'importe quel côté.

Juste au moment où ce souvenir fugace lui revenait en mémoire, un frisson trop long pour être passager le fit frémir et il ne fut en rien étonner de voir des ombres leur foncer dessus depuis l'arrière du couloir. Alors que des cris leur annonçaient l'arrivée imminente d'Aurors à l'autre bout du couloir : leur seule porte de sortie. Emplis de détermination, les habitudes de guerrier du jeune homme reprirent le dessus sur lui :

- Courez jusqu'aux escaliers ! Je vous couvre !

A peine avait-il terminé sa phrase qu'il envoyait son patronus droit sur les ombres qui se figèrent quelques instants.

*Se retrouvant dans la taverne où il avait finalement retrouvé Bella et son fils pour la première fois, Benjamin se revoyait lui remettre gentiment en place son capuchon pour empêcher quiconque de le reconnaître.*

Le loup aux reflets bleutés bondit vers eux en leurs montrant les crocs.

*Dans la chambre de Bella, allongé sur son lit, il la vit à nouveau plantée devant lui avec son air exaspéré et sa moue parfaitement boudeuse, tapotant ses bras du bout de ses doigts, attendant qu'il daigne en sortir rapidement.*

Le loup gris prit à nouveau plus d'ampleur et d'éclat qu'auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mar 10 Juin - 20:35

Orfeo se tint bien droit face à l'auror qui venait de blesser la jeune chef. Dos à Euridice, il ne cilla en aucune façon, adoptant une posture des plus arrogante avant de relever sa baguette vers l'homme en face de lui:

- Tu permets que je me joigne à votre jeu, lâcha-t-il froidement à l'adresse de l'auror avant de lui envoyer un incarcerem qu'il ne put éviter.

Une fois qu'il fut ligoté convenablement, le jeune mangemort se tourna vite vers la jeune femme afin d'en finir avec le sort parasite qu'elle avait reçu:

- Finite Incantatem, incanta-t-il avant de se tourner à nouveau vers l'ennemi avec rage.

Avançant nonchalamment vers l'homme solidement ligoté, il se planta devant lui en passant en index sur ses lèvres faisant mine de réfléchir avant de soupirer:

- Que vais-je bien pouvoir faire de toi..., souffla-t-il moqueur avant d'incanter, glacius !

La main du jeune chef auror se gela instantanément, le forçant à relâcher prise sur sa baguette. Orfeo fit un pas, et n'eut aucun scrupule à marcher sur le membre en question qui se brisa en milles morceaux sur le sol, tandis qu'un hurlement de douleur fut émis par son ennemi. Se penchant légèrement, il l'attrapa à la gorge avant de lui dire:

- Savoure ton dernier souffle !

Enserrant sa baguette, il fit revenir son patronus vers lui faisant mouver le détraqueur sans grande difficulté. Lorsqu'il fut proche d'eux, il fit cesser son sort et attrapa la bras d'Euridice avant de la reculer en toute vitesse, prêt à reformuler le sortilège au cas où.

Ce fut satisfait qu'il observa le détraqueur infliger le meilleur des supplices à cet idiot d'auror, extirpant l'âme de ce dernier avant de jouer avec. Un sourire provocateur se dessina sur les lèvres du jeune homme qui se tourna alors vers la jeune chef, lui relâchant le bras:

- Et de deux, lâcha-t-il presque hilare.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mar 10 Juin - 22:46

Alors qu'elle reprenait ses esprits, la jeune femme vit, non sans un certain soulagement, son allié s'interposer. Alors que l'Auror s'écroulait sur le sol parfaitement ligoté, les liens d'Euridice se desserrèrent instantanément et elle pu se relever prestement. Baguette en main, elle regarda Orfeo s'avancer nonchalamment vers le chef de section. Le craquement provoqué par la main de l'Auror volant en éclats, lui fit inconsciemment porter sa main à sa bouche comme pour étouffer son expression de stupeur.
Alors qu'elle allait lui demander d'arrêter, elle vit le détraqueur s'approcher d'eux à toute vitesse et n'eut d'autre choix que de laisser Orfeo l'éloigner. Prise d'une profonde sensation de dégoût, elle ne pu pourtant détacher ses yeux du dernier "baiser" que l'ombre lui offrit avant de lui aspirer l'âme.

- Et de deux !

Arrachée à sa contemplation morbide par le jeune homme, la jeune femme ne savait pas si elle devait être outrée ou profondément reconnaissante.

- Merci..., souffla-t-elle en regardant le détraqueur s'élever rapidement au dessus du cadavre de l'Auror. Expecto patronum ! s'exclama-t-elle soudainement en le voyant foncer sur eux.

Mais rien qu'un mince filet bleuté sortit de sa baguette. Son esprit sujet à la peur et aux visions de ce qu'avait prédit la Chouafa ne lui permettaient pas de produire un patronus digne de ce nom.

- C'est pas vrai, s'écria-t-elle parfaitement incrédule face à sa propre innefficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 13:03

Egone ne prêta aucun attention à la discussion de Bella et Benjamin qui lui était totalement futile. Il continua d'avancer lorsque quelques bruits retint le jeune homme. Il serra un peu plus sa baguette, sentant une atmosphère glacé peser sur ses épaules... Il n'avait aucun doute sur ce qu'il s'agissait ce qui le rendit d'autant plus attentif.

Les détraqueurs ne tardèrent pas à se montrer, Benjamin semblait s'en occuper. Bien sur qu'il n'allait pas partir sans lui, du moins Egone ne se voyait pas partir sans la personne qu'ils voulaient libérer de cette maudite prison pour qu'il perde la vie en cas de pépin. Il allait juste faire le ménage dans les aurors qui montraient le bout de leur nez.

« Feudeymon !» s'écria le mangemort.

Un violent feu apparut pour commencer à dévorer ses victimes avec une certaine gloutonnerie, en un instant, les deux premiers Aurors se retrouvèrent consumé jusqu'à la moelle. Le Gryffondor recula de plusieurs pas pour éviter que ces flammes vivantes ne viennent se nourrir avec la chair de leur créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 13:30

Tout en serrant les poings et en fermant les yeux, agacé par la vivacité d'esprit du jeune homme, Annabella s'apprêtait à lui servir une de ces répliques cinglantes lorsqu'elle nota le changement d'atmosphère, et entendit les pas qui semblaient venir vers eux. La jeune femme rouvrit les yeux tout en se tournant du côté de Benjamin avant de les voir venir vers eux, leurs mains squelettiques tendus en avant comme pour mieux les attraper. Elle serra davantage son emprise sur sa baguette, et jeta un coup d’œil vers Egone avant de faire son choix.

- Et laisser périr la raison pour laquelle nous avons mis nos vies en danger, répliqua-t-elle un brin narquoise, tu peux toujours rêver.

Alors qu'elle se dirigeait vers Benjamin qui n'avait pas perdu une minute pour faire apparaître un patronus, Annabella regarda tout de même si son second n'avait aucune difficulté qui aurait pu les mettre dans l'embarras. Rassurée lorsqu'elle entendit le feudeymon du jeune homme, ainsi que les hurlements de douleur des aurors, elle rejoignit l'ex auror en se plaçant à ses côtés.

- J'espère que tu les retiens Egone..., souffla-t-elle en défiant de toute sa posture les spectres qui tentaient d'échapper par tous les moyens au sort de Benjamin. Incendio !

Le sortilège de la jeune femme traça aussitôt un carré sur le sol givrée de la prison, faisant fondre quelques plaques de verglas au passage. Poursuivant sa trajectoire, l'élément se dessina également dans les airs, formant une prison des plus désagréables pour ses ennemis. Lorsqu'elle fut assuré qu'ils leur étaient impossible de s'en extirper, elle s'en approcha davantage. Expirant lentement, la jeune chef releva sa baguette vers les détraqueurs avant de fermer les yeux afin d'être au maximum de sa concentration, sans quoi son sort échouerait mais les tueraient aussi...

- Scana Nædre, dit-elle tout en rouvrant les yeux ainsi qu'en levant sa seconde main, paume vers la prison avant de prendre un barreau brûlant dans cette même paume.


_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 15:45

Concentré sur l'attention toute particulière que requerrait son patronus, Benjamin esquissa un petit sourire en coin avant de répondre :

- Aurait-on du mal à se passer de moi..., demanda-t-il ironique.

Alors qu'il essayait d'alimenter de plus en plus son patronus, Benjamin sentit Bella lui passer devant, Quelques mèches de cheveux lui frôlant le visage au passage. Ramené de longs mois plus tôt, il se souvint de cette escapade à Pré-Au-Lard où ils s'étaient introduits dans la Cabane Hurlante. Prenant une profonde inspiration, son patronus se nourrit davantage, prenant en taille et en poids mais aussi en férocité. Les détraqueurs soudainement pris au piège par les flammes et face à son énorme loup gris, commencèrent à virevolter dans tous les sens, essayant de trouver une échappatoire. La paume de Bella se dressa alors face à eux et une fois le puissant sortilège lancé, ils s'immobilisèrent parfaitement dans les airs, l'espace de quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 16:29

Alors que le sortilège de Feudeymon faisait un premier et grand ménage, Egone s'occupait de quelques Aurors qui avaient pus passer se feu presque miraculeusement, tuant sans aucun remord et sans perdre temps, avec le sortilège interdit ce qui ajoutait quelques corps en plus au sol.

Brusquement, quelque chose retint son attention. Il avait l'impression que quelque chose était passé à côté de lui. Il se retourna, surprit par cette sensation qui semblait fausse mais un bruit de pas dans une flaque trahis la désillusion d'un probable Auror. Comprenant les intentions de la personne qui avait passé le Gryffondor, le mangemort se précipita vers Bella. Ne sachant vraiment de viendrait l'attaque probable de l'ennemi invisible, il dirigea sa baguette vers sa cheffe et Benjamin.

« Protego ! » s'exclama-t-il.

Au même moment, Egone entendit un léger murmure à peine audible, un sortilège... A cet instant, le jeune préfet se retrouva violemment projeter contre le sol et des pierres vint alors l'écorcher vif à certains endroit de son corps. C'était comme si une pression énorme faisait pression sur lui et avec le choc brutal, il eut sans doute quelques côtes brisés et son souffle lui semblait difficile à récupérer. Malgré la pression qu'il avait contre le sol, il se débattit avec son bras pour relever la baguette et viser l'auror qui s'était désillusionné bêtement pour ressayer d'atteindre Bella.

« A-Aveda Kedavra !» articula Egone.

Lorsqu'il toucha son adversaire, la pression s'était brutalement relâché lui permettant de respirer correctement. Pourtant cela ne l'aida pas plus, au contraire, tous ces muscles étaient touché par cette pression et ses côtes maltraités étaient on peut plus douloureuses mais le Gryffondor tenta tout de même de se relever, les quelques plaies dues au pierres laissant glisser un très léger filet de sang sur ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 16:52

La jeune femme grimaça sous le coup de la douleur cuisante, mais ne rompu en aucun cas le sortilège qui se mettait lentement en place, détournant le visage vers Benjamin, elle n'esquissa qu'un demi sourire en l'écoutant:

- Que de clairvoyance, répliqua-t-elle sur le même ton.

Tandis que les secondes s'égrenait trop lentement au goût de la jeune femme, qui commençait à sentir une marque se gravait bien malgré elle dans sa main. Enfin, un mince filet bleuté apparu, s'enroulant autour du poignet de la jeune femme ainsi qu'à un barreau de la cage improvisé, scellant ainsi son sortilège de soumission. La jeune chef épuisée par la puissance de son sortilège se retourna pour faire part à Egone de sa réussite, cependant le sourire d'Annabella fut de courte durée.

A peine fut-elle retournée qu'elle vit le jeune homme projeter dans les airs tel un vulgaire objet. Un craquement sinistre se fit entendre, laissant présager le pire pour son second qui eut tout de même la ténacité d'en finir avec son ennemi ainsi que de se relever.  La fureur gronda en la jeune chef lorsqu'elle releva le regard vers l'autre bout du couloir pour voir les Aurors toujours debout. Tout son être tremblait de rage et elle ne put la contenir davantage. Annabella fit quelques pas en avant, défiant ses ennemis avec un regard hautain mais également glacial.

- Vous allez me payer cela, cracha-t-elle furieuse avant d'abaisser son bras en leur direction.

Aussitôt qu'elle fit ce geste, la cage se consuma elle-même, laissant le loisir aux détraqueurs d'en sortir vivement et de filer vers les victimes indiqués par leur nouvelle maîtresse. Les spectres ne perdirent pas une minute avant de fondre vers les aurors qui voulurent employé leur patronus contre eux, et ainsi espérer les retourner contre les trois fugitifs. Un rire moqueur fut émis par la jeune femme:

- Ce ne sont pas vos pouvoirs qui vous protégeront..., murmura-t-elle de faire refermer son poing tout en relevant vivement son avant-bras vers, geste qui brisa instantanément les baguettes de ces derniers.

N'ayant plus aucunes barrières, les détraqueurs se jetèrent sur eux, laissant place aux derniers hurlements d'effrois et de douleurs avant que leurs âmes leur soit arrachés. Ne souciant pas davantage de ces hommes, Annabella couru rejoindre son second. Inquiète de son état, elle lui posa une main sur le bras avant d'observer de plus près les blessures de ce dernier.



Après un énième meurtre, Orfeo s'avança vers la jeune femme. Se penchant légèrement, il l'attrapa par la taille délicatement avant de la relever. Le jeune lieutenant se passa une main nonchalante dans les cheveux, un sourire provocateur aux lèvres:

- Après tout, te sauver la vie n'est que mon travail, lâcha-t-il mi-amusé, mi-sérieux.

Il comptait repartir donner quelques directives à ses hommes lorsqu'il vit le changement brutal d'humeur qui s'était opérer chez la jeune chef. Instinctivement il se retourna, puis vit le spectre qui leur fonçait droit dessus. Mettant un bras devant le buste de la jeune femme, il la força à reculer tandis qu'elle tentait désespérément de parvenir à lancer le contre-sort. Devant le manque de temps qu'ils leur restaient, Orfeo leva sa propre baguette vers la créature et incanta:

- Expecto patronum !

Un simple jet bleu jailli de la baguette, créant une semi-bulle de protection contre le détraqueur qui tentait de la contourner en vain. Ne détournant que son visage vers la jeune femme, il l'observa quelques instants avant de reprendre la parole:

- Tu vas bien, s'enquit-il en notant l'éraflure qu'elle avait au ventre.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 17:15

Le regard rivé sur ce que Bella était en train de faire subir aux détraqueurs, le jeune homme, piqué par une curiosité croissante, s'aperçu rapidement de ce que ce sortilège consumait ses forces. Soucieux de son état, il ne quittait pas son dos des yeux mais un bruit sourd derrière lui, le fit se retourner légèrement : le jeune Mangemort venait d'être violemment attaqué par l'un des Aurors. Serrant les dents, il eut juste le temps de sentir les ombres glaciales passer au travers de son patronus pour se précipiter, affamées, sur les proies qui leur étaient offertes. Au milieu des derniers cris de leurs ennemis, Annabella accouru au chevet de son bras droit. Voyant la difficulté avec laquelle ce dernier tentait de se relever, Benjamin n'attendit pas plus longtemps:

- Episkey Revigor Ferula.

Les sortilèges combinés avaient pour but de soigner au maximum les blessures bénignes dont le jeune homme était victime, panser ses plaies ainsi que lui rendre un peu plus de force après le choc violent qu'il venait de subir.

- Il va falloir le transporter Bella... je vais devoir le porter. Je suppose que l'on peut compter sur tes talents pour nous libérer le passage, demanda-t-il doucement en réponse à cette situation plus que délicate.



La respiration haletante, elle ne pu s'empêcher de lâcher :

- Un boulot un peu trop rentable à mon goût, si tu veux mon avis !

La jeune femme faisait référence à tous ces moments où elle avait failli perdre la vie et dont la fréquence se trouvait trop rapprochée à son goût.

Dépassée par son soudain manque d'efficacité, la jeune femme tapa furieusement du pied sur le sol.

* Comment puis-je encore mener des hommes si je ne suis même pas capable de me protéger moi-même ?! *

- Tu vas bien ?
- Euhm oui, c'est rien, répondit-elle simplement en haussant les épaules.

Furieuse contre sa soudaine perte de réactivité, la jeune femme baissa la tête en pointant sa baguette vers son ventre.

- Tergeo Episkey, murmura-t-elle alors que le sortilège nettoyait sa plaie avant de la refermer, ne lui laissant plus qu'une fine ligne sur le ventre.

Soupirante, elle releva les yeux vers Orfeo. Alors qu'il tenait le détraqueur à distance, elle ne pu s'empêcher d'arquer un sourcil en remarquant l'état dans lequel il était lui aussi.

- On aime jouer avec le feu, lieutenant ? changea-t-elle de sujet en désignant du menton les marques de suie noires qui lui recouvraient le cou et la nuque.

Regardant ses hommes aux alentours se débattant toujours avec ces ombres et les Aurors, elle se força à se concentrer davantage.

*Marraine..., viens voir, l'appelait Ethan alors qu'il dessinait sur le mur du bureau d'Annabella.*

Un grand sourire apparu sur le visage de la jeune femme qui pu enfin s'écrier :

- Expecto Patronum !

Le regard déterminé, elle pu enfin voir se matérialiser une magnifique panthère nébuleuse aux reflets bleutés et indigos.


Dernière édition par Euridice McMillian le Mer 11 Juin - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 17:42

Egone observa la scène qui se déroula avec un peu de mal. Déjà le fait qu'elle ait put maîtrisé les détraqueurs étaient surréaliste. Les flammes vivantes qu'il avait fait apparaître plutôt avait disparut peu de temps avant l'attaque des ombres contre les Aurors, surement à cause de son affaiblissement brutal. Il inspira profondément tentant de garder l'équilibre et d'ignorer ses blessures. Puis Bella s'approcha de lui, inquiète visiblement mais à peine elle posa sa main sur son bras que le Gryffondor la retira avec une certaine douceur à cause de l'accentuation de la douleur.

« Il faut qu'on profite qu'il n'y ait plus personne pour aller maintenant»dit-il en regardant Bella dans les yeux. Maîtriser les détraqueurs ne les mettaient pas totalement à l'abris d'attaques surtout que les étages inférieurs d'Azkabhan avaient probablement été prévenu du chemin que le trio prenait.

Le jeune préfet sentit brusquement ses plaies se refermer, ses muscles blessés lui semblaient un peu moins s'atténuer, ce qui le détendit un peu. Il respira lentement, concentré et sans trop bouger son abdomen pour éviter de titiller ses côtes fracturées qui lui faisaient vivre un enfer.

« Merci...Souffla-t-il à l'attention de Benjamin. Je suis sur de pouvoir marcher, ce serai plus délicat de remonter.»
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 18:14

Fronçant légèrement les sourcils lorsqu'Egone retira sa main, elle se dit que son état laissait plus à désirer qu'il ne laissait y paraître. Malheureusement, les sortilèges de guérison n'était pas un domaine dans lequel excellait la jeune femme, elle ne pouvait donc rien pour son second. Annabella fut donc reconnaissante envers Benjamin lorsque ce dernier prodigua les premiers soins au jeune préfet. Se relevant délicatement, ses mains quittant ses genoux au fur et à mesure pour venir se placer sur son buste qu'elle enlaça, elle écouta avec attention les paroles de son second.

- Ce n'est pas parce qu'il n'y a personne à cet étage qu'ils ne nous attendent pas en haut, répondit-elle dans un soupir tandis qu'elle cherchait un nouveau moyen de s'échapper d'ici vivant.

En effet, maintenant que le jeune mangemort n'était plus apte à combattre, le doute assaillit la jeune chef qui ne fut plus tout à fait certaine de pouvoir gérer la situation. Avoir les détraqueurs de son côté ne leur permettrait pas de ne pas rencontrer de nouvelles difficultés. La jeune femme prit une grande inspiration avant de se tourner face à la sortie qui s'offrait à eux, pendant que les détraqueurs vinrent flotter devant elle, attendant probablement de nouveaux ordres.

- Malgré mes incroyables talents, rétorqua-t-elle à Benjamin en adoptant un semblant de ton flattée, je doute pouvoir retenir des détraqueurs ET tuer des aurors, conclut-elle avant de se détourner de ses nouveaux alliés pour observer Egone.

Jetant un coup d’œil à Benjamin à présent, elle poursuivit en se mordant la lèvre inférieur, un des nombreux tics de la jeune chef.  Un air résolu se posa sur le visage de la jeune femme, qui semblait avoir prit enfin une décision, et pas la moins dangereuse:

- Enfin, faites-moi au moins le plaisir de sortir d'ici vivant, lâcha-t-elle sarcastique. Qu'Ethan ait encore au moins un parent vivant, acheva-t-elle d'un ton qu'elle aurait voulu narquois afin d'être fidèle à elle-même, mais face à la situation elle n'y parvint pas.

Sur ces derniers mots, la jeune femme suivit ses nouveaux guides, à l'affût d'une quelconque nouvelles embuscades qui pourrait la détourner de son chemin, ou pire, la faire échouer dans sa mission. Alors qu'elle allait grimper dans l'escalier en éclaireur, elle pilla net devant un corps d'auror qui jonchait là.

- Toujours où il ne faut pas ces aurors, s'énerva-t-elle avant de pousser le corps avec son pied et de s'engouffrer dans le couloir.



Ne pouvant s'empêcher de sourire face à cette remarque, il lâcha aussitôt d'un ton espiègle:

- Il est vrai que je n'ai pas le temps de me reposer avec toi !

Il observa la jeune femme se soigner sans plus de cérémonie, se demandant bien ce qui pouvait la mettre dans cet état. Le fait que son patronus n'ait pas fonctionné, pensa-t-il soudainement ? Ce n'était pas terriblement grave en soi sachant qu'elle n'avait encouru aucun danger de par sa présence à lui. Le jeune homme allait lui poser la question directement lorsqu'elle fit elle-même référence à son précédent combat. Jetant un bref coup d’œil dans son dos, il adopta une attitude flegmatique en haussant à son tour les épaules:

- Que veux-tu, je m'enflamme pour un rien ! répliqua-t-il avec un petit sourire entendu.

Orfeo fit lentement rentrer ses étincelles dans sa baguette lorsqu'il aperçut que la jeune chef était parvenu à l'effet escompté.

- Je me demande bien quel souvenir peut te faire autant sourire..., murmura-t-il à l'oreille de la jeune femme avant de stupéfixer un auror qui s'approchait par derrière.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 20:29

Le regard fixé sur son patronus qu'elle dirigeait à présent avec aisance sur les détraqueurs ennemis, la jeune femme ne pu s'empêcher de rire :

- Je vois ça, pouffa-t-elle en lui lançant un léger regard entendu.

Alors qu'elle essayait de maintenir sa concentration au maximum, elle fut surprise autant par l'intervention du jeune homme que par sa question.

- Le plus merveilleux des filleuls, répondit-elle non sans montrer un certain amusement alors que l'Auror s'écroulait de manière ridicule sur le sol.

Inconsciemment, cet échange lui rappelait ceux qu'elle entretenait avec Benjamin durant leurs missions.

- Je me demande ce qui leur prend autant de temps..., lâcha-t-elle avant d'apercevoir le nuage noir qui commençait à se matérialiser juste au-dessus de leurs têtes. On ne tiendra plus très longtemps à cette cadence...


L'ex-prisonnier s'approcha d'Egone.

- Les Aurors qui viennent de nous attaquer venaient d'en bas... , déclara-t-il en appuyant l'idée de continuer leur plan jusqu'au bout.

Le jeune homme se pencha vers lui pour l'aider à se rasseoir doucement.

- Ce n'est pas le moment de douter de capacités que je te sais avoir... , sourit Benjamin en adressant à Bella un regard confiant.

- Enfin, faites-moi au moins le plaisir de sortir d'ici vivant, lâcha-t-elle sarcastique. Qu'Ethan ait encore au moins un parent vivant.

Occupé à relever le jeune blessé, Benjamin détourna vivement son visage vers Bella qu'il n'eut pas le temps d'interpeller, sa silhouette disparaissant déjà dans la pénombre.

- Bon..., souffla-t-il en redressant légèrement son acolyte. On va devoir suivre la cadence, ça ira pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 20:46

Egone se laissa faire par Benjamin afin de reposer un moment ses jambes qui lui semblaient lourdes et difficile à porter bien qu'il ne laissait rien paraître ou du moins, cachait l'ampleur des dégâts. Il ferma les yeux.

« Mais la partie inférieur d'Azkabhan et encore plus dangereux, ça j'en suis certain. » déclara-t-il toujours autant sure à l'idée de s'échapper par le haut de la forteresse.

Le Gryffondor rouvrit les yeux à la suite des paroles de Bella. Les paroles tels qu'elle l'avait prononcés l'inquiétait énormément, cela pourrait laisser croire qu'elle allait tout droit dans un piège mortel. Il ne doutait en aucun cas de ses capacités mais ne pas pouvoir être à ses côtés en cas de pépin le tracassait, or dans l'état dans lequel il se trouvait, il n'avait guère le choix.

Egone se releva, aidé par Benjamin.

« Ça ira, ça ira. »répondit-il avant d'expirer doucement.

Il observa son nouvel équipier qui pourtant quelques heures auparavant était encore son ennemi. Il fallait à présent être rapide pour ces derniers mètres qui allaient les mener à la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 21:18

Aux dernières paroles de Benjamin, la jeune femme ne préféra pas se retourner par peur de se raviser, elle ne savait que trop bien qu'elle courrait elle-même à sa perte en agissant de la sorte. Cependant, l'enjeu était trop grand pour qu'elle ne prenne pas le risque, jamais elle n'aurait supporté qu'un des deux hommes meurt sous ses yeux. Il lui fallait donc compter à présent sur elle-même pour libérer le passage jusqu'en haut de la tour.

Grimpant les escaliers à toute vitesse, Annabella débarqua en haut véritablement essouflé par sa course folle. Restant en alerte par le moindre bruit qui aurait pu lui indiquer quelque chose, ses yeux firent la navette entre la gauche et la droite avant qu'elle ne choisisse de courir vers la gauche où l'odeur semblait moins nauséabonde. En dépit du fait qu'elle était guidé et protégé par les quelques détraqueurs qu'elle avait mis sous son contrôle, la jeune femme garda sa baguette soigneusement serrée contre sa poitrine, cette même poitrine qui battait à la chamade par sa course mais aussi à cause de la peur, même si elle ne l'avouerait sous aucun prétexte.

Lorsqu'un second couloir tout aussi long que le premier se présenta à la jeune chef, une mine dépitée s'installa sur son visage. N'y avait-il aucune sorti à cet endroit ou bien jouait-il avec ses nerfs ? Tentant vainement de reprendre en main les battements de son cœur, elle avança cette fois-ci plus prudente, suivi de ses pseudos garde du corps de substitution. Malgré l'air glacial constant qui l'accompagnait à chaque fois dû à la présence des spectres, la jeune femme n'avait pas froid. Soudain, un bruit attira son attention. Relevant le regard en face, elle aperçut un groupe d'auror qui venait probablement d'être informé de leur avancé.

- Regardez ce que nous ont amenés les détraqueurs, dit l'un deux moqueur. On s'est perdu, poursuivit-il tandis que les deux autres rirent en regardant Bella. Attrapez-là.


Annabella regarda deux des hommes s'avançaient vers elle, persuadé de leur proche victoire. Relevant vivement sa baguette la jeune femme répliqua:

- Glacius, incanta-t-elle en pointant les membres inférieurs des deux qui l'approchaient déjà.

N'ayant aucune pitié, la jeune chef s'approcha d'eux et d'un simple coup de pied, elle leur brisa à chacun les deux jambes tandis qu'ils s'écroulaient au sol. Informulant un expelliarmius à suivre, elle attrapa au vol les baguettes des deux autres avant d'ordonner l'exécution des deux autres par les détraqueurs. S'approchant des deux qui tentaient tant bien que mal de ramper pour sortir de cette endroit, elle abrégea dans un accès de bonté leur souffrance:

- Avada Kedavra !

Lorsque la voie fut dégagé, elle retourna sur ses pas avant d'hurler du haut de l'escalier:

- Libre ! Ces andouilles d'aurors sont véritablement pas doués, ajouta-t-elle narquoise avant de faire signe aux détraqueurs d'attendre ici.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 11 Juin - 21:41

Ayant pris une profonde inspiration, la détermination du jeune homme apparu sur son visage alors qu'il suivait déjà les pas de la jeune femme.

* Faites qu'elle s'en sorte saine et sauve..., pensa-t-il alors qu'il essayait d'avancer au plus vite sans trop brutaliser son ôte.*

A peine cette pensée lui traversait l'esprit qu'ils l'entendirent du haut des escaliers. Un large sourire éclaira le visage de Benjamin alors qu'il arrivait devant les marches.

- Ne te vante pas trop..., sois prudente Miss, lâcha-t-il en essayant de détendre l'atmosphère. Bon, dit-il, son regard passant des marches à Egone et puis d'Egone aux marches. Je pense que nous n'avons pas d'autres choix, il faut que tu montes sur mon dos. Au moins, l'un de nous pourra lancer des sorts si nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trahison et désillusion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La désillusion a un gout de trahison
» Un trahison qui n'a jamais éxister
» [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
» Trahison : extrait en exclusivité
» Fidélité ou trahison [Az']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nargols :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: