Nargols

Alors que les deux figures emblématiques du Monde Magique ont perdu la vie, les Aurors ainsi que les Mangemort continuent de s'affronter sans vergogne dans une lutte enragé pour le pouvoir trop peu tempéré par l'Ordre. Et toi, dans quel camp te situes-tu?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trahison et désillusion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mar 8 Juil - 22:38

Egone était tombée comme il n'était jamais tombé auparavant. Lui qui prévoyait tant de choses, n'avait pas prévu cela et avec la fatigue de cette nuit de combat, il avait atteint ses limites et les avaient repoussés à l'extrême en continuant de se battre après s'être fait blessé par ce stupide Auror puis en contrôlant les détraqueurs mais bon. C'était lui et rentrer tout simplement comme n'importe qui l'aurait fait, n'était pas dans ses manières de faire car le second n'était pas n'importe qui...

Bien qu'il était tombé comme inconscient, il percevait encore tout ce qu'il se passait autour de lui, les présences, les voix qui semblaient être d'une langue si complexe... La douleur que le préfet avait oubliée pour être plus combatif et efficace était revenu au galop, de manière plus intense qu'il n'avait pus l'imaginer... Mais doucement, Egone commençait à avoir du mal à penser. Les mots, les idées... Lui qui était pourtant si clair dans son esprit depuis toujours avait dû mal. Des images, beaucoup de souvenir défilaient de manière floues pourtant, rien n'était heureux, des sentiments sombres contrairement à d'autres personnes qui auraient vu des moments heureux... La mort frappait à sa porte, le Gryffondor l'avait déjà défié, cette vieille amie mais la faucheuse semblait bien décidé à prendre sa revanche et de l'emporter une fois pour toute avec elle. Là, il n'avait plus aucune chance...

C'est au moment où il commençait à sombrer dans l'ombre de la mort et qu'il n'y voyait plus aucun moyen d'en sortir qu'Egone sentit une présence, proche, très proche... Cette personne insufflait en Egone, ce quelque chose qui commençait à lui manquer. Ce quelque chose qui remettait en route toutes ses fonctions vitales... Il était probablement encore incapable de faire marcher ses poumons, à présent désobstrués, seul pour le moment mais cela ne saurait tarder. Une voix, qu'il identifia avec du mal le rassura bien que le mangemort ne comprenait pas ce qu'Annebella disait, ses pensées n'étant pas encore assez clair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 9 Juil - 16:46

Durant ce qui lui paru d'interminables secondes, Euridice attendait, poings et mâchoires scellés, une quelconque réponse d'Egone ou d'Annabella. En effet, éreintée par la bataille et légèrement vacillante sous le coup de l'adrénaline qui se mettait enfin à descendre, la jeune femme en arrivait à un point de non-retour où tout ce à quoi elle aspirait, c'était de ramener ses hommes chez eux et de s'assurer que Skeggi allait mieux. Malgré cet afflux de pensées, Euridice essayait de garder contenance en calmant son cœur affolé et son souffle court. Baissant légèrement les yeux, elle sentit la présence d'Orfeo juste dans son dos, probablement prêt à intervenir. C'est à ce moment précis qu'Annabella lâcha finalement prise, délaissant nonchalamment le dernier ennemi encore vivant sur le toit d'Azkaban. Profondément soulagée et reconnaissante envers la jeune cheffe Mangemort pour qui il n'était pas coutume de faire tant de cérémonie, Euridice s'inclina légèrement, une expression de profonde gratitude sur le visage.

* Merci... *

Mais gardant un imperturbable silence, elle essayait de retrouver son calme et son sang froid.

Au moment où elle pensait finalement en voir le bout, elle ne pu réprimer une exclamation de frayeur en voyant Egone s'effondrer. Elle vit, non sans surprise, Annabella le rattraper de justesse et prendre les devants. Inquiète, elle s'approcha prestement à son tour pour l'observer, espérant également se rendre utile.

- Anapneo ! incata son amie.

Euridice eut tout juste le temps de placer ses bras devant son visage mais ne pu empêcher quelques gouttes de s'écouler le long de sa joue et de son menton. D'une main fébrile, elle essuya prestement le visage du jeune homme, enlevant le sang qui recouvrait ses paupières. Impuissante, elle regarda Annabella s'acharner à lui rendre le souffle qui lui manquait désespérément. Finalement, la jeune femme se rappela les conseils d'une vieille médicomage rencontrée au sein de l'Organisation.

- Espérons que ça fonctionne..., dit-elle avant de lancer un sortilège sur le jeune Heartfield.

Un fin filet indigo s'échappa lentement de sa baguette et tel un serpent de fumée, il s'insinua par la bouche et le nez du jeune homme jusqu'à ses poumons.



Alors que la tension semblait s'être apaisée au sein de tous, Benjamin entendit le bruit d'une agitation nouvelle et inattendue se produire. Se retournant, il aperçu le jeune second finalement lâcher prise. Inquiet, Benjamin s'approcha, prêt à leur prêter main forte. Sachant qu'il était de son devoir de pouvoir lui rendre la pareille, lui qui avait presque donné sa vie pour venir le chercher ici.

- Allez, accroche-toi petit ! souffla-t-il en essayant de lui insuffler toute sa force.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 9 Juil - 22:20

En dépit du fait qu'elle avait été vite rejointe par Benjamin ainsi que la jeune chef de l'Ordre, Annabella ne leur avait pas réellement prêté attention et continuait à s'affairer avec son second qui semblait à présent plus que mal en point. Au fil que les secondes s'égrenaient à une vitesse qui semblait durer une éternité, la jeune chef dû avouer que l’inquiétude s'emparait progressivement d'elle, aussi tentait-elle de le cacher avec plus ou moins de brio.

Alors qu'Euridice s'était penché au-dessus de lui, murmurant des sortilèges inconnus de la jeune femme, elle écouta la remarque de Benjamin, le vocabulaire de l'étonnant pas venant du jeune homme. Après avoir attendu quelques instants, ce fut la peur qui s'empara du cœur d'Annabella qui ne comprenait pas pourquoi les sortilèges de guérison ne fonctionnait pas. Une pensée horrifiante fit alors son chemin jusqu'à son esprit, une pensée qu'elle chassa bien vite en se forçant à se reprendre.

- Il ne reste plus beaucoup d'option, souffla-t-elle sur un ton totalement désemparée avant d'en employer un résolu pour la suite. La magie noire ne m'a encore jamais fait faux-bond.

Inspirant longuement, la jeune femme ferma les yeux tandis qu'elle déposait sa baguette au sol afin d'avoir les mains libres de tout mouvement. Annabella plaça délicatement ses mains sur les poumons de son jeune second, des mains tremblants dont elle eut du mal à reprendre le contrôle, craignant que cette fois-ci sa magie n'arrive trop tard.

- Wel cene hole, murmura-t-elle doucement tout en gardant les yeux clos. Taliesan...

Trois fois, Annabella réitéra son sortilège, espérant toujours qu'à chaque nouvelles formulations, Egone sortirait de sa léthargie. Aucune amélioration ne semblait se lire sur le visage du jeune homme dont les lèvres ne cessaient de devenir de plus en plus pâle. Fronçant les sourcils, la jeune chef reprit son incantation avec cette fois-ci plus de conviction:

- Wel cene hole. Talieasan. Iseldor !

Dès qu'elle eut prononcé la dernière syllabe, une vive lumière verte jaillit de ses paumes avant de filer vers la poitrine du jeune second, entrant violemment dans ses poumons, réparant ainsi les dommages causé par les côtes brisés. Ces dernières furent d'ailleurs les suivantes sur la liste, peu de temps après, un bruit sourd se fit entendre, et les côtes du jeune homme furent ressoudés comme si rien ne s'était produit. Les blessures internes enfin guéris, Egone put respirer par lui-même, reprenant ainsi le contrôle de son corps...

Quand à Annabella, ce fut exténuée qu'elle sorti de cette aventure, ne prenant même pas la peine de s'écarter de son jeune second, sentant que tous ses muscles se crispaient sous chaque efforts. Malgré l'effet boomerang de son sortilège, la jeune chef n'en montra rien, et se contenta de forcer un sourire quand au réveil d'Egone...

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Jeu 10 Juil - 13:38

L'air insufflé par Annabella commençait devenir inutile au corps d'Egone, comme s'il le refusait et qu'il abandonnait le combat. Chaque pression sur sa poitrine lui était horriblement douloureux... Le blessé entendit des voix qui lui semblaient être des murmures puis quelque chose dans sa gorge qui apaisa brièvement la douleur avant qu'il ne perde maintenant toute conscience. Perdu dans le noir de son esprit qui le quittait doucement.

Lentement, le corps du jeune homme devenait de plus en plus pâle qu'il ne l'était déjà, ses lèvres avaient prit une teinte légèrement bleutée et son corps commençait à se refroidir... Il commençait déjà à ressembler à tous ces cadavres sur les dalles poisseuses qui pour la plupart, avaient été éliminé par le Gryffondor lui même...

Soudain un bruit sourd sembla lui refaire prendre conscience et n'eut aucun mal à reconnaître une magie particulière qu'il connaissait bien... Sans même rouvrir les yeux, Egone se redressa rapidement, cherchant sa respiration comme s'il sortait de l'eau et cette fois-ci, n'eut aucun mal à la récupérer. Son coeur battait à la chamade et il tentait de se calmer. Le jeune guerrier finit par rouvrir les yeux, totalement déboussolé. La lumière de l'aube l'aveugla, comme s'il n'avait pas vu la lumière depuis une éternité... Il avait même l'impression d'avoir dormis pendant une éternité et pourtant, il ne s'était passé qu'une dizaine de minutes et encore c'était en comptant à partir du moment où il était encore parfaitement conscient . Alors qu'il tentait de mettre les choses aux clairs dans sa tête et d'oublier les fourmis qu'il avait dans les extrémités de son corps, il sentit un goût de sang dans sa bouche. Egone n'eut alors aucun mal à comprendre et se rappeler ce qu'il s'était passé. Il détailla Bella et sans aucune hésitation, la serra dans ses bras. Il n'était pas du genre affectif, ni très tactile... Mais là... C'était une exception.

« J'ai crus que j'allais y passer cette fois... » avoua-t-il difficilement, ses mains tremblaient légèrement et les yeux fermés.
Surement le temps que son cerveau reprenne le contrôle de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Jeu 10 Juil - 19:43

Agenouillée auprès d'Egone, la jeune femme abaissa lentement les bras en s'apercevant que ses sortilèges n'avaient pas le moindre effet! Désemparée, elle lança un regard paniqué à Bella.

- Je-je suis désolée..., murmura-t-elle au bord des larmes alors qu'elle se rendait compte qu'elle était incapable de faire quoi que ce soit pour le ramener.

Prenant les choses en main, la jeune cheffe Mangemort plaça délicatement ses mains tremblantes sur la poitrine du jeune Heartfield. Alors qu'elle prenait une profonde inspiration avant de se mettre à incanter, Euridice, elle, retint la sienne presque malgré elle. Une impression de temps en suspension l'envahit alors qu'une multitudes de pensées et de souvenirs défilaient devant ses yeux sans qu'elle ne puisse rien y faire... Mais devant l'échec cuisant des trois tentatives d'Annabella, la jeune femme perdit espoir et laissa échapper quelques sanglots.

- Pitié..., souffla-t-elle en secouant la tête de gauche à droite. Faites-le revenir! supplia-t-elle entre ses mains jointes, portées à sa bouche.

Au moment où Euridice terminait sa silencieuse supplication, Annabella incanta à nouveau mais avec plus de conviction cette fois. Aussitôt, le puissant sortilège prit effet, ramenant Egone à lui. Cette issue inespérée arracha une exclamation de soulagement à la jeune femme qui laissa finalement dévaler de grosses larmes sur ses joues.



Les poings serrés et le visage fermé, les yeux de Benjamin ne pouvaient se détacher du jeune Heartfield. Malgré sa profonde inquiétude et la panique qu'il ressentait dans les gestes des deux jeunes femmes, Benjamin ne pouvait que les laisser faire. En effet, ses connaissances en médicomagie n'étaient pas assez poussées que pour avoir un quelconque effet significatif.

- Allez..., répétait-il inlassablement entre ses dents, l'anxiété lui scellant les mâchoires.

*Comment se fait-il que rien ne fonctionne avec lui, se demanda-t-il en tapant brusquement du pied sur le sol ensanglanté.*

Mais c'est à ce moment très précis qu'un puissant éclat de lumière verte jaillit des mains d'Annabella pour s'insinuer dans le corps d'Egone dont la poitrine se souleva enfin d'elle-même. Tout aussi brutalement, le jeune bras droit revint finalement à lui.

- Pas trop tôt ! s'exclama Ben en renversant la tête en arrière avant de se prendre le visage entre ses mains, comme s'il n'y croyait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Bella Serpe
Admin
avatar

Messages : 642
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 22
Localisation : Poudlard / Manoir Serpe

Feuille de personnage
Âge du personnage : 20 ans.
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens & Fourchelang.

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Lun 14 Juil - 21:07

Alors que la jeune femme commençait à désespérer de ramener son second, Annabella avait été soulagé de le voir ouvrir à nouveau les yeux tandis qu'il maîtrisait à nouveau sa respiration seul.  La jeune chef avait alors laisser de l'espace à Egone, prenant soin de rester tout de même proche au cas où un problème aurait fait son apparition dans son sortilège. Il fallait également avouer qu'elle n'était pas non plus en état de s'éloigner après cette nuit des plus éprouvantes pour elle, cependant à présent que tout danger semblait enfin écarter, Annabella ne pouvait s'empêcher d'éprouver l'envie de rentrer au Manoir et d'aller voir son fils qui devait se poser des questions.

Perdue dans ses pensées dont elle ne parvenait pas à se défaire, la jeune chef sentit les bras de son second qui l'enlacèrent dans une étreinte de remerciements ainsi que de soulagement. A son tour, Annabella serra brièvement le jeune homme dans ses bras, heureuse de le savoir enfin en meilleur santé:

- Un instant j'en ai douté également, répondit-elle sincèrement. J'ai cru que ma magie était totalement impuissante sur toi, ajouta-t-elle en s'efforçant de sourire et d'ainsi cacher la peur qui l'avait étreinte quelques minutes plus tôt.

Relâchant doucement les vêtements du jeune homme qu'elle avait agrippé durant son étreinte, elle força un sourire avant de l'observer. La jeune femme ne put s'empêcher de remarquer que le sortilège avait rendu à Egone toute son énergie, remarque bientôt suivi d'une pensée plus sombre que cette nouvelle réjouissante. Annabella savait pertinemment que la magie noire avait toujours un prix, et dans ce cas présent, elle se dit qu'il allait être élevé malgré le fait qu'elle n'avait aucun moyen de s'en assurer. Néanmoins, la jeune chef ne voulu pas alarmer plus son second, et se contenta de le détailler avant de se décider à parler.

- Il est temps de rentrer, lâcha-t-elle d'un ton pressée. Cet endroit me donne la nausée.

Attendant la réponse d'Egone, la jeune femme se releva difficilement du sol puis jeta un bref regard aux hommes d'Euridice qui attendait patiemment derrière leur chef. Son regard se perdit ensuite dans le vague avant d’atterrir sur la silhouette du père de son fils qui avait l'air également soulagé du réveil de son second. Le comportement de ce dernier ayant vexée Annabella au plus haut point, cette dernière ne prit même pas la peine de s'avancer puis quitta l'homme du regard avant de ramener ses yeux vers son jeune second.

_________________

Admin

• Baguette: Roseau et sang de dragon 36 cm. Baguette capable d'utiliser la spiritualité comme une arme, symbole de la victoire dans le chaos. Puissante pour les sortilèges offensifs. •
Revenir en haut Aller en bas
http://nargols.forumactif.org
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 16 Juil - 19:15

Egone inspira... Ecoutant les paroles d'Euridice et Benjamin sans rien dire... Il mit de longs instant avant d'agir comme il le faisait d'habitude, c'est à dire, éviter toute proximité avec les gens. Il lâcha doucement Annabella tout en inspirant profondément. Décidément, la vie était quand même meilleur qu'accompagner la mort... Il se releva donc avec énergie tout en aidant sa supérieur à se relever elle aussi, puis récupéra sa baguette... Le second, aussi doué qu'il l'était, n'avait aucun mal à comprendre que la directrice avait usé de magie noir pour le réanimer, il en connaissait donc les mauvais côté alors un moment, il se posa la question : quel allait-être le prix à payé ? Il lui fallait donc attendre.

Il se tourna vers Benjamin et Euridice avec un large sourire.
« Faut pas pleurer ! Je serais de toute manière revenu d'une manière ou d'une autre. » lança-t-il.
Le Gryffondor s'étira une nouvelle fois tout en massant vigoureusement ses côtes qui encore quelques minutes auparavant étaient cassés. Son corps remit à neuf et bien, il n'y était plus habitué à force d'avoir passé la nuit dans un piteux état. Il tourna une nouvelle fois la tête vers Bella.

« Oui avant que d'autres suicidaires se ramènent... Et j'ai besoin d'une bonne douche et vous de repos.» affirma-t-il.
Elle devait être épuisée, il s'en doutait... La magie noir avait tant d'effets indésirable, il était bien placé pour le savoir et puis la nuit était longue. Le jeune second ne voulait pas qu'il ne lui arrive quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Euridice McMillian
Modo Tagadaophile
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 26
Localisation : B4W

Feuille de personnage
Âge du personnage : 18
Caractère du personnage:
Capacité magique: Occlumens, legilimens

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Mer 16 Juil - 21:54

Toujours en larmes la jeune femme se stoppa net en entendant la remarque d'Egone.

- Faut pas pleurer ! Je serais de toute manière revenu d'une manière ou d'une autre.

Ravalant ses sanglots, elle acquiesça légèrement avant de s'essuyer le visage prestement. Elle n'avait pas l'habitude de lâcher autant la pression, mais cela avait été plus fort qu'elle. Heureuse de le revoir en parfait état, elle se leva pour lui tapoter l'épaule.

Le moment d'émotion passé, elle se retourna vers ses hommes qui comptaient à présent sur elle pour les faire rentrer chez eux.

- Membres de l'Ordre, rentrons ! lança-t-elle.

Aussitôt ordonné, aussitôt fait, ses hommes ne se firent pas prier pour transplaner au sein de l'Ordre.



Calmement, Benjamin regarda Annabella et Egone s'enlacer. Un grand sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il se rendait finalement compte que tout, ou presque, était rentré dans l'ordre. Soulagé, il observa la jeune cheffe Mangemort s'éloigner sans un regard. Baissant légèrement les yeux, il se dirigea vers Euridice.

- Où penses-tu que je puisse trouver refuge, demanda-t-il tout calmement avant de lui sourire.


La jeune femme ne fut pas tellement surprise d'entendre Benjamin à ses côtés. Laissant un léger sourire éclairer son visage, la jeune femme lui passa une main dans le dos avant d'acquiescer.

- Comment pourrais-je te laisser dehors par les temps qui courent, demanda-t-elle avant de faire quelques pas. Mais je te préviens, tu dors par terre ! lança-t-elle nonchalamment.


Levant les yeux au ciel, Benjamin soupira avant de sourire.

- Ne joue pas à ça avec moi, tu n'as aucune chance, petite ! répondit-il avant de lui tapoter le sommet de la tête.


C'est sur ces mots détendus qu'ils transplanèrent au sein de l'Ordre.
[FIN DE RP EURIDICE MCMILLIAN ET BENJAMIN CAUDERLIER]
Revenir en haut Aller en bas
Egone Heartfield
Préfet de Gryffondor
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 30/12/2013

Feuille de personnage
Âge du personnage : 17 ans
Caractère du personnage:
Capacité magique: Capable de voir les sombrales

MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   Jeu 17 Juil - 18:31

Egone observa Euridice avec un petit sourire amusé, il l'a connaissait émotive mais il ne s'attendait pas à tant d'émotion de sa part. Il passa une main dans ses cheveux, constatant les dégâts sur son apparence qu'il essayait de garder correcte. Il avait quelques marques de sang sécher sur son visage et ses mains, sans oublier ses vêtements... Enfin bon.

Le préfet observa la rapide discussion entre Benjamin et la chef de l'Ordre, sans vraiment y prêter attention, il se tourna ensuite vers Annabella pour lui offrir un large sourire. Il approcha sa main avant de saisir son coude. Il savait bien qu'elle aurait probablement du mal à transplaner et il se voyait mal la mettre mal à l'aise face à sa baisse d'énergie, qui au passage, était tout à fait normal.

« Si vous me permettez, rentrons au manoir. » Lança-t-il.
Sans attendre plus, il se transplana au manoir Serpe avec la directrice de Poudlard dans un nuage de fumée noir.

[FIN RP EGONE HEARTFIELD]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trahison et désillusion.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trahison et désillusion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» La désillusion a un gout de trahison
» Un trahison qui n'a jamais éxister
» [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
» Trahison : extrait en exclusivité
» Fidélité ou trahison [Az']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nargols :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: